Alexandre Vincendet, le 16 décembre 2021. Capture d'écran BFM Lyon.

Rillieux-la-Pape : appels à la démission et conseil municipal à huis clos après nos révélations sur la condamnation du maire

La séance s’annonçait explosive. Elle le fut. Ce jeudi 16 décembre, plusieurs dizaines de personnes étaient venues assister au conseil municipal de Rillieux-la-Pape, organisé à l’Espace 140 pour raisons sanitaires. Les uns pour soutenir le maire Alexandre Vincendet (LR), dans la tourmente après que Mediacités a révélé sa condamnation pour violences intrafamiliales ; les autres pour appeler à son départ. Depuis plusieurs jours, d’abord sur les réseaux sociaux puis sur BFM Lyon, deux élues de l’opposition (Elise Sabin et Raoudha Djaballah) réclament la démission des conseillers de la majorité pour que se tiennent de nouvelles élections et « redonner confiance aux Rilliard-e-s ».

Pendant l’ouverture du conseil, le premier édile

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois

Précédemment dans l'Oeil

Marché public truqué du Puy-en-Velay : le maire en garde à vue

Michel Chapuis a été mis en garde à vue, ce 22 juin, dans le cadre d’une enquête préliminaire pour favoritisme et corruption sur la concession des halles alimentaires de la ville. Une affaire révélée en mars dernier par Mediacités.

Tramways, lanceurs d’alerte, énergie solaire et « chèque-vacances »… au menu du prochain conseil métropolitain du Grand Lyon

Mediacités publie les 122 projets de délibération qui seront soumis au vote des élus de la Métropole de Lyon le 27 juin prochain.