Marché public truqué au Puy-en-Velay : quatre ordinateurs saisis et un dossier qui s’épaissit

2022-03-Halle-Puy-en-Velay
La halle du Puy-en-Velay en travaux. Photo : CM.

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Blandine Flipo

Révélée en mars dernier par Mediacités, l’enquête du Parquet national financier pour favoritisme, corruption et trafic d’influence sur l'attribution de l'exploitation du marché couvert du Puy-en-Velay a connu de nouveaux rebondissements cette semaine.

Ils sont de retour ! Ce lundi 21 novembre, des gendarmes agissant pour le Parquet national financier (PNF) se sont de nouveau invités à l’hôtel de ville du Puy-en-Velay, comme l’ont relaté L’Éveil de la Haute-Loire ou Zoom d’Ici. Les enquêteurs étaient missionnés dans le cadre d’une enquête préliminaire pour favoritisme, corruption et trafic d’influence, ouverte à propos de l’attribution du marché public des halles alimentaires du centre-ville. Mediacités avait révélé cette affaire en mars 2022 [(re)lire Marché public truqué dans le fief de Laurent  Wauquiez].

Après de premières perquisitions au printemps, quatre ordinateurs ont été saisis lundi dernier. D’après nos informations, il s’agit notamment de ceux

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment