Lors du meeting de Nantes en commun·e·s, auquel participaient les autres liste "en commun.e.s" de la métropole nantaise. / Photo : Thibault Dumas

Bouguenais, Rezé, Saint‐Herblain… Ce que cachent les autres listes “en commun.e.s” de la Métropole

#annexe‑0 {top:800px!important;}
#annexe‑1 {top:1800px!important;}

Le mouvement citoyen Nantes en commun·e·s, soutenu par la France insoumise (LFI), s’est fait une place surprise dans la campagne électorale nantaise, bien incarné par la médiatique Margot Medkour et malgré une maladresse de dernière minute. Jusqu’à inquiéter la liste écologiste Nantes Ensemble avec qui les négociations en vue d’un rapprochement ont capoté. À l’échelle de la Métropole, sept listes surfent sur la vague depuis un an et se présenteront dimanche sous le label « Communes en commun·e·s », dans les communes de Bouguenais, La Montagne, Nantes donc, Rezé, Saint‐Herblain, Saint‐Sébastien‐sur‐Loire et Vertou. Leur point commun ? Elles se situent à la gauche du PS et d’EELV et s’opposent à toute « métropolisation » de Nantes.    

« La métropole est devenue un immense vaisseau ingérable, trop loin des habitants, dont la gestion est totalement dépolitisée, confie ainsi Margot Medkour, à Mediacités. Nous sommes pour décentraliser les pouvoirs au sein de la métropole pour les redonner aux …

Il vous reste 43% de cet article à découvrir !
Nous vous offrons un accès de 24h pour découvrir nos articles les plus récents
Nous vous enverrons nos dernières enquêtes et des offres d’abonnement.
Ou bien apprenez‐en plus sur Mediacités…
Si vous êtes déjà abonné, connectez‐vous.

Mediacités c’est :

  • Un site 100% indépendant (seuls nos lecteurs nous font vivre)
  • Chaque semaine de nouvelles enquêtes (et plus de 1 300 déjà publiées)
  • Des newsletters sur les municipales (Lille, Lyon, Nantes, Toulouse)
  • La participation aux enquêtes (idées de sujets, documents confidentiels, événements)
  • Le moyen de faire vivre une information libre et sans publicité
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !

Précédemment dans l'Oeil

Coronavirus : avec le confinement, la pollution diminue‐t‐elle à Nantes ?

Le confinement et la baisse de l'activité économique améliorent-ils la qualité de l'air à Nantes, nous demande l'une de nos lectrices. Oui, un peu, mais tout dépend de ce que l'on mesure.

Rezé : quelle majorité à gauche après la déconfiture de Gérard Allard ?

Une véritable déconfiture. Dans le contexte particulier de la crise sanitaire du coronavirus, où la prime au sortant a joué à plein en Loire‐Atlantique comme ailleurs, le maire PS de Rezé, Gérard Allard, n’a rassemblé que 20,17 % des voix. Contre 33,71 % à la liste dissidente de gauche Rezé Citoyenne , menée par Hervé Neau, 56 […]