Le tout nouveau maire de Rezé Hervé Neau (Rezé citoyenne) / Photo : Thibault Dumas

Rezé : transition glaciale à gauche entre Gérard Allard et Hervé Neau

« J’ai vécu une semaine d’enfer. Il n’y a eu ni transition, ni transmission, ni accès au bureau du maire. Rien. Du coup, j’ai travaillé 50 heures depuis chez moi en rencontrant le DGS [directeur général des services, Ndlr] tous les jours ». Le nouveau maire de Rezé, Hervé Neau respire un coup, seul dans le gymnase encore vide de la Trocardière qui servira au conseil municipal d’installation dans une heure. « Moi même je n’y croyais pas du tout. Là c’est une taule » laisse échapper ce directeur d’école, tête de liste de Rezé citoyenne (divers gauche, 60,62 % des voix).

Cette « taule » c’est le maire sortant PS, son ex-mentor, Gérard Allard, qui l’a prise sur la tête, le 28 juin en ne recueillant que 22,73% au second tour de l’élection municipales. À en partir en catimini ce dimanche-là

Plus que jamais, votre ville a besoin d'un média indépendant.

Abonnez-vous dès 5€ par mois

ou lisez nos derniers articles librement pendant 24h


Précédemment dans l'Oeil

Morançais, Clergeau et la rumeur de Rugy… La campagne des régionales est bel et bien lancée

Alors que le conseil régional des Pays de la Loire doit être renouvelé dans huit mois, les candidats (putatifs) avancent leurs pions. Chacun à sa façon.

Nouvelles têtes à l’Université et à Centrale Nantes : l’attendue Carine Bernault, la surprise Jean-Baptiste Avrillier

Hasard du calendrier, ils ont été élus les 1er et 3 juillet derniers. La nouvelle présidente de l’Université de Nantes, Carine Bernault, et le nouveau directeur de Centrale Nantes Jean-Baptiste Avrillier, ont notamment pour mission sauver le projet d’I-Site NeXT.