Les élus de Nantes Métropole devraient avoir leur charte éthique

Elle n'apparaît pas dans les promesses de campagne de Johanna Rolland mais la candidate avait exprimé le souhait de la voir adopter. La charte éthique des élus de Nantes Métropole était au menu, hier matin, des discussions de la commission permanente de la collectivité. Les élus, tous bords confondus, ont planché sur les termes de cette charte censée favoriser la transparence, la probité, l'exemplarité et éviter les conflits d'intérêt.

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois

Cet article concerne la promesse :
« Création du poste de Déontologue de la ville »
Voir toutes les promesses
Avatar de Antony Torzec
Diplômé du CFPJ (après une Licence de Communication), j'ai débuté ma carrière dans le groupe Europe 1 (Europe 2, Europe 1), avant d'occuper un poste de journaliste au sein de la rédaction de Radio Fidélité à Nantes. Après une année passée à la rédaction française de Radio Vatican à Rome, j'ai fait un retour à Radio Fidélité en tant que rédacteur en chef jusqu'en avril 2017. J'ai réalisé quelques piges également pour Télénantes, France 3, France Bleu et La Croix. Depuis septembre 2017, je collabore avec Médiacités Nantes et les radios RCF des Pays de la Loire (RCF Anjou, Vendée et Sarthe).

Précédemment dans l'Oeil

Combien le FC Nantes va-t-il empocher grâce à sa victoire en Coupe de France ?

Le quinzième titre majeur du club nantais va lui permettre de toucher des dotations fixes et variables de la part de la FFF et de l’UEFA. Auxquelles s’ajouteront des retombées en termes de billetterie ou de transferts de joueurs. Mediacités fait l’addition.

Cinq mois plus tard, la fresque à 25 000 euros de Cap 44 recouverte de graffitis

Signée Lek et RCF 1, deux noms reconnus du street art, la fresque censée embellir le bâtiment Cap 44 et rendre le site plus attractif a déjà été dégradée. Cinq mois à peine après avoir été réalisée.