Condamné pour violences conjugales, Hervé Juvin mis au ban du groupe RN en Pays de la Loire

Juvin
Hervé Juvin sur le plateau de France 3 Pays de la Loire, lors de la campagne des régionales 2021. / Capture écran France 3 Pays de la Loire

Publié le

Temps de lecture : 2 minutes

Par Benjamin Peyrel

Chef de file du groupe Rassemblement national au conseil régional des Pays de la Loire, le député européen est poussé à la démission par le nouveau président du parti d’extrême droite, Jordan Bardella.

«Un moment de tension comme il en existe dans tous les couples. Nous sommes mariés depuis plus de 45 ans. Cette durée vaut bien qu’on passe par des moments conflictuels »… En avril 2021, quand Mediacités l’interrogeait sur la plainte déposée par sa femme deux ans plus tôt pour violences conjugales, voilà comment Hervé Juvin répondait. A l’époque déjà, la réponse ne nous avait pas paru satisfaisante – et c’est un euphémisme. Mais la tête de liste RN aux élections régionales avait refusé d’en dire plus. La justice, elle, n’avait pas encore rendu son verdict. C'est désormais chose faite.
Coups de pieds et de poings
Lundi 7 novembre, L’Obs révélait en effet que la Cour d’appel de Paris a condamné l’eurodéputé à 10 000 euros d’amende pour violences sur son épouse, le 14 octobre dernier. Selon les documents consultés par l’hebdomadaire, les faits concernent des « coups de pieds » et des « coups de poings » assénés par l’élu de 66 ans, qui a également « poussé [sa femme] dans les escaliers » et lui aurait « tordu la main ». Cette condamnation confirme une décision de première instance rendue en novembre 2021, pour laquelle Hervé Juvin avait fait appel.

https://www.mediacites.fr/portrait/nantes/2021/04/22/regionales-herve-juvin-le-joker . . .

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment