Deux listes sont pour le moment en lice à L’Union. Le scrutin pourrait donc se jouer sur un seul tour. Christine Gennaro‐Saint (Pour L’union) a dévoilé sa liste et le maire sortant Marc Péré (L’Union avance) fera de même fin janvier ou début février. Mais la campagne a déjà commencé. Notamment sur le thème de la sécurité. La délinquance a baissé depuis 2014, mais les cambriolages font l’objet de constats contradictoires : « ‑20% », selon le maire sortant divers gauche ; « en hausse », selon la candidate de droite.

Marc Péré prévoit d’installer des caméras de vidéosurveillance sur les seuls bâtiments communaux, tandis que Christine Gennaro‐Saint veut en placer « sur les crèches, les écoles, les grands axes, aux entrées et sorties de la ville ». Un dispositif qui, selon ses calculs, s’élèverait à 240 000 euros.

Christine Gennaro‐Saint entend armer la police municipale, « dans le cadre légal ». Marc Péré n’en a pas l’intention et fait remarquer qu’« il y a déjà une gendarmerie et 26 gendarmes sur le territoire de la commune ».

Si vous souhaitez nous adresser des documents en passant par une plateforme sécurisée et anonymisée, rendez‐vous sur pals.mediacites.fr

Point final.

Réagir à l'article

Merci d'entrer votre commentaire !
Merci d'entrer votre nom ici