Le théâtre national de la Cité, ex TNT, à Toulouse : © CC Pinpin

Un local de campagne au théâtre national de la Cité ?

L’équipe de campagne de Jean‐Luc Moudenc aurait‐elle investi discrètement le théâtre national de la Cité pour arroser ses militants en fin de journée ? Le bruit court dans le petit milieu culturel de la ville, majoritairement hostile au maire sortant. Les soupçons visent Olivier Bouscatel, patron de plusieurs cafés branchés et fils de l’ancien adjoint à la culture de Philippe Douste‐Blazy, retenu par le théâtre pour relancer une offre de restauration dans ses murs.

Vérification faite, la vérité est plus prosaïque. Les Jeunes Républicains ont bien réservé une table au foyer du théâtre pour remettre leurs propositions au futur candidat, pas encore déclaré, en novembre dernier, quelques jours après les jeunes « pour Macron » et les « jeunes pour Moudenc ». « Ils étaient une vingtaine », rapporte un témoin de la scène.

Ce soir‐là, une alarme incendie s’est déclenchée dans le théâtre, forçant les 1 200 personnes présentes pour assister aux différents spectacles ou venues prendre un verre avec quelques tapas, à évacuer précipitamment les lieux. « C’est à cette occasion que j’ai découvert que le maire était dans nos murs », rapporte l’administrateur du théâtre de la Cité. Stéphane Gil, qui n’a pas sa langue dans sa poche, en a profité pour glisser à Jean‐Luc Moudenc qu’il était heureux de le croiser enfin. Mais il nie catégoriquement que l’équipe de campagne du maire ait transformé son établissement en local de campagne clandestin.

Aux dernières nouvelles, on a jamais revu le candidat‐maire dans l’ancien théâtre national de Toulouse.

Stéphane Thépot

🤚STOP Cet article est réservé à nos abonnés.
 Cependant…
😀 Nous vous offrons un accès de 24h pour découvrir nos articles les plus récents
Nous vous enverrons nos dernières enquêtes et des offres d’abonnement.
Ou bien apprenez‐en plus sur Mediacités…
Si vous êtes déjà abonné, connectez‐vous.

Mediacités c’est :

  • Un site 100% indépendant (seuls nos lecteurs nous font vivre)
  • Chaque semaine de nouvelles enquêtes (et plus de 1 300 déjà publiées)
  • Des newsletters sur les municipales (Lille, Lyon, Nantes, Toulouse)
  • La participation aux enquêtes (idées de sujets, documents confidentiels, événements)
  • Le moyen de faire vivre une information libre et sans publicité
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !
Avatar de Stéphane Thepot
Correspondant à Toulouse pour la presse nationale (Le Point, Le Monde, L'Express, La Croix) depuis plus de 25 ans, Stéphane a commencé sa carrière dans les radios que l'on disait "libres" et la presse agricole. Il a aussi rédigé un livre-enquête sur les paysans dans l'Aveyron (ateliers Henry Dougier) et un "anti-guide touristique" pour les néo-toulousains (Héliopoles). Diplômé de Sciences-Po Toulouse, il intervient auprès des nouvelles générations d'étudiants qui se destinent au journalisme.

Précédemment dans l'Oeil

Antoine Maurice, favori du 2e tour, selon un sondage

Antoine Maurice remporterait le 2e tour des élections à Toulouse avec 52 % des voix dans le cas d’un duel contre Jean-Luc Moudenc.

La pollution atmosphérique se déconfine en douceur à Toulouse

Alors que la qualité de l'air s'est considérablement améliorée pendant le confinement, la reprise du trafic routier et de l'activité économique font craindre un triste "retour à la normale" dans ce domaine. Pourtant, selon l'Atmo, la qualité de l’air reste satisfaisante dans la région Occitanie.