Covid-19 : une vague moins haute que prévu en Occitanie

La vague que craignaient les autorités sanitaires mi mars aura été bien moins haute en Occitanie que dans d’autres régions, sans doute grâce à un confinement précoce par rapport à la courbe locale de l'épidémie. Le 10 avril, au CHU de Toulouse, 157 patients sont hospitalisés, infectés par le Covid-19, dont 52 en réanimation. Ils étaient 170, la veille, et 176 deux jours avant. La diminution du nombre de cas est donc enclenchée, et le nombre de patients admis en réanimation se stabilise. « Nous avons encore des entrants. A Purpan, nous en avons eu deux jeudi et un vendredi, mais il y a désormais plus de sortants, et le nombre de patients en soins critiques diminue », confirme Béatrice Riu, responsable de la réanimation et du déchocage à Purpan.

« La vague a eu lieu il y a quinze jours, et nous assistons à une descente douce depuis le week-end dernier, précise le directeur général du CHU, Marc Penaud, tout en restant prudent. Nous sommes sur un plateau décroissant, mais nous ne savons pas ce que va devenir l’activité au gré d’une possible ouverture du déconfinement à une date pas encore annoncée. Il pourrait y avoir une autre vague ».

Depuis le début de l’épidémie, le CHU de Toulouse comptabilise 17 décès, dont quatre placés en réanimation.  L’établissement a coopéré au transfert de patients en provenance de l’est. 32 patients ont été acheminés en Occitanie, dont 24 en ex-Midi-Pyrénées, répartis entre le CHU, les . . .

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !

Armelle Parion
Armelle Parion collabore avec Mediacités Toulouse depuis octobre 2018, enthousiaste d’avoir trouvé un média qui fait la part belle aux enquêtes. Correspondante pendant neuf ans pour le Parisien-Aujourd’hui en France, elle a aussi travaillé pour la radio (Radio France, Radio Solidaire) ainsi que des supports économiques (Touléco) et culturels (Lettre du spectacle).

Précédemment dans l'Oeil

Dépôt de bilan pour les télé locales du groupe Vià, dont Vià Occitanie

L’ensemble des chaînes de télévision locale du réseau Vià, dont notamment Vià Occitanie, vont être déclarées en cessation de paiement à partir de lundi 25 janvier.

Culture : la mairie de Toulouse ferme Mix’Art Myrys

La collectivité vient d'ordonner la fermeture administrative de ce lieu culturel emblématique de Toulouse. Annoncée en février 2019, la mise aux normes tarde à être programmée par le propriétaire... Toulouse Métropole.