Jean-Luc Moudenc, futur ministre ?

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 1

Par Armelle Parion

Le maire sortant de Toulouse affirme qu'il refusera un poste au gouvernement s'il est réélu.

Alors que les rumeurs vont bon train depuis quelques jours au sujet d'un probable remaniement ministériel qui aurait lieu à la rentrée, le Journal du Dimanche a cité dans son édition du 14 juin le nom du maire de Toulouse au rang de « ceux qui pourraient entrer au gouvernement ». L’hebdomadaire avance plusieurs autres noms, aux côtés de celui de Jean-Luc Moudenc (LR, soutenu par LREM, l'UDI et le MRSL). Christophe Béchu (ex-LR, maire d’Angers et candidat à sa réélection), Christian Estrosi (maire LR de Nice, actuel favori pour un troisième mandat) et l’ancien député socialiste Jérôme Guedj font partie de la liste des favoris.

Le maire de Toulouse, connu pour sa fibre Macron-compatible, a reçu l’appui du parti présidentiel pour sa candidature à la réélection au Capitole. La République en Marche est la deuxième formation politique de sa liste Aimer Toulouse, avec cinq colistiers parmi les 53 éligibles, derrière LR, qui en compte 16. En pleine campagne pour le second tour des municipales, qui l’opposera le 28 juin au candidat écologiste Antoine Maurice et sa liste Achipel Citoyen, qui a formé une alliance à gauche, Jean-Luc Moudenc a préféré dissiper tout malentendu. Il a affirmé dimanche sur Twitter qu’il refuserait un poste « si . . .

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment