Le Modem envisage de présenter une liste
Mécontent du manque de places attribuées à la mouvance centriste par Jean-Luc Moudenc sur sa liste Aimer Toulouse, le Mouvement démocrate de la Haute-Garonne a annoncé, le 5 décembre, son intention de présenter une liste aux prochaines municipales. Le maire sortant aurait en effet réduit de « 8 à 5 élus le nombre de représentants de la majorité présidentielle » sur sa liste, « ceci en pleine contradiction avec les résultats électoraux relevés dans la ville rose », souligne le Modem, en référence aux résultats macronistes lors des Européennes.

Conseiller municipal, conseiller métropolitain et député Modem, Jean-Luc Lagleize compte faire valider, ce mardi, lors du conseil national du Modem le principe d'une « offre alternative », proposant notamment le non cumul du mandat de maire et de président de la métropole.

Outre Jean-Luc Lagleize, cette liste pourrait rassembler les conseillères municipales sortantes du groupe groupe Alliance Démocrate Toulouse, Marthe Marti et Jacqueline Winnepenninckx-Kieser. Elle pourrait aussi attirer les élus du groupe Alliance Majorité Présidentielle Elisabeth Toutut-Picard, Sylvie Rouillon-Valdiguié et Franck Biasotto. Non-candidat à l'investiture LREM sur la liste de Jean-Luc Moudenc, ce dernier nous a fait savoir que le Modem n'avait pas pris contact avec lui à l'heure actuelle.


Jean-Luc Moudenc dévoile ses 71 colistiers

Premier des candidats toulousains à présenter une liste complète et ordonnancée, Jean-Luc Moudenc a investi, le 9 décembre, le Rowing Club près . . .

Plus que jamais, votre ville a besoin d'un média indépendant.

Abonnez-vous dès 5€ par mois