Podcastine : Toilettes publiques, le grand désordre

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : < 1

Favorite

Par Guilhem Dorandeu

Aucune loi ne contraint les villes à disposer d’un nombre minimum de toilettes publiques. Le manque d’équipement en la matière ne va pas sans poser un certain nombre de problèmes, notamment aux sans-abri et aux personnes malades.

Aucune loi ne contraint les villes à disposer d’un nombre minimum de toilettes publiques. Le manque d’équipement en la matière ne va pas sans poser un certain nombre de problèmes, notamment aux sans‐abri et aux personnes malades.

Mediacités évoquait l’importance d’en équiper les métropoles dans l’enquête, « Une politique des toilettes publiques, ça urge ! ».

Notre journaliste Mathieu Périsse est revenu sur ce sujet au micro de Podcastine, le premier podcast quotidien d’actu régionale dans le Grand Sud‐Ouest.

Pour l’écouter : 

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement