En dépit d’un trafic en baisse lors du premier confinement, l’exploitant a pu distribuer 1,3 milliard d’euros de dividendes à ses actionnaires…tout en bénéficiant des aides de l’État. Une rentabilité hors norme, construite sur un système bien particulier.

Mediacités avait épinglé ce mode de fonctionnement dans son décryptage : « Toujours rentable, Vinci Autoroutes profite pourtant des aides de l’État sur le dos de ses salariés ».

Notre journaliste Isabelle Jarjaille est revenue sur ce sujet au micro de Podcastine, le premier podcast quotidien d’actu régionale dans le Grand Sud-Ouest.

Pour l'écouter :

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois