/ © Mélodie Descoubes

Viol à SciencePo Toulouse : l’étudiant soupçonné interdit d’entrer dans l’établissement

Son témoignage a déjà fait le tour de la toile. Le 8 février, Juliette, une étudiante de l'Institut d'études politiques (IEP) de Toulouse, a dénoncé un viol subi alors qu'elle participait à une soirée d'intégration, en septembre 2018, en tant qu'étudiante de première année.

« Je pleurais dans tes bras et tu m'as forcée. Tu m'as violée. Je dormais et t'as continué, écrit la jeune femme de 20 ans. Tu m'as violée. Tu m'as demandé si ça allait, j'ai dit non et t'as fini. Tu m'as violée. Tu t'es endormi et tu m'as laissé sangloter dans le coin du lit. Tu m'as violée, violée, violée. Tu m'as promis de me protéger des autres 2e année, puis tu as menacé de me "défoncer" si je m'éloignais de toi. Tu m'as laissé pleurer dans tes bras, te parler de mes souffrances et tu m'as violée. Violée, violée, violée. »

L'étudiante a porté plainte à la suite de la publication de son témoignage. La direction de l'IEP Toulouse a reconnu, lors d'une conférence de presse, mardi 9 février, être au courant de l'affaire depuis la mi-novembre 2019. « Un membre du personnel est entré en contact avec la victime via les réseaux sociaux et m'en a informé. J'ai fait un signalement au procureur sur la base de l'article 40. Une enquête pénale et une enquête interne ont démarré », explique Olivier Brossard, directeur de l'IEP Toulouse depuis 2016.

Dans un premier temps, l'étudiante a semble . . .

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !

Avatar de Gael Cérez
Nourrit sa curiosité en tant que journaliste depuis l'an deux mille quatorze. S'intéresse aux innombrables facettes de notre société. Rédacteur en chef de Mediacités à Toulouse depuis octobre 2019.

Précédemment dans l'Oeil

Ludovic Le Moan remplacé à la tête de Sigfox

La pépite toulousaine de l’internet des objets vient d’annoncer le remplacement de son président fondateur par Jérémy Prince.

Le secteur audiovisuel occitan veut créer une nouvelle web-télé régionale

88 professionnels des secteurs audiovisuels et culturels d'Occitanie veulent lancer une alternative à Via Occitanie pour diffuser des documentaires.