/ Illustration Malenfer

Christian Loubersanes condamné à deux ans de prison ferme pour abus de confiance

Le tribunal de Toulouse vient de reconnaître la culpabilité de Christian Loubersanes dans les faits qui lui étaient reprochés. Entre 2011 et 2016, ce chef d'entreprise aucamvillois a abusé de la confiance d'une cinquantaine de personnes à qui il avait vendu des placements financiers rémunérateurs. Une astuce qui lui avait permis de détourner 4,3 millions d'euros au total.

https://www.mediacites.fr/decryptage/toulouse/2021/12/03/christian-loubersanes-arnaqueur-de-gens-humbles-et-naifs/

Après en avoir délibéré, le tribunal condamne Christian Loubersanes à cinq ans d'emprisonnement, dont trois avec sursis, et à l'obligation d'indemniser ses victimes. Le prévenu, qui a déjà séjourné huit mois en détention provisoire, va donc retourner en prison. Plus de 100 000 euros sur des comptes de deux sociétés et trois biens immobiliers sont saisis. Christian Loubersanes se voit également interdit d'exercer la profession de comptable ou de gérer une entreprise.

Le tribunal a prononcé la relaxe de Christian Loubersanes sur les faits de fraude à l'impôt sur le revenu. Cette décision laisse espérer aux nombreuses parties civiles de récupérer une petite partie des fonds détournés par l'arnaqueur. « C'est une peine satisfaisante, apprécie l'ancien bâtonnier Frédéric Douchez, avocat de six victimes. Mais compte tenu des montants détournés, il ne faut pas se voiler la face. Les indemnisations ne dépasseront pas 10 % du préjudice. »

Une interrogation demeure sur la disparition des sommes détournées dans cette affaire. « Un million d'euros . . .

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois

Précédemment dans l'Oeil

Actions en justice : la mairie de Toulouse manque à son devoir de transparence

Quand une commune est impliquée dans une procédure judiciaire, elle doit le rendre public. À Toulouse, la mairie n’a pas respecté cette obligation réglementaire dans au moins 30 cas.

Le retour de Sandrine Mörch au journalisme fait des vagues à France Télévisions

Une phrase malheureuse de l'ex-députée de Haute-Garonne a provoqué l'ire du syndicat national des journalistes de la chaine publique que compte réintégrer Sandrine Mörch.