Jean-Luc Moudenc, président de Toulouse Métropole, lors de ses vœux à la presse, le 6 janvier 2022.

Face aux éboueurs en grève, Jean-Luc Moudenc menace de privatiser la collecte des déchets

Alors que la grève des éboueurs se durcit et que les dernières négociations ont échoué, le président de Toulouse Métropole a adressé deux mises en garde aux grévistes lors de ses vœux à la presse, ce jeudi 6 janvier.

« Aucun jour de grève ne leur sera payé. Je le dis, car je ne suis pas certain que la base soit au courant, avertit Jean-Luc Moudenc. De plus, si l'actuelle paralysie devait perdurer, les grévistes feraient eux-mêmes la démonstration qu'il n'est pas possible d'appliquer la loi avec eux. Or, je reçois des demandes des citoyens de confier la collecte des ordures à des entreprises privées. La délégation de service public n'est pas la solution que je préfère, mais c'est une solution demandée par certains habitants. »

https://www.mediacites.fr/enquete/lyon/2018/01/17/poubelles-lyonnaises-les-effets-pervers-de-la-privatisation/

Le maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole rappelle que, depuis l'ouverture des discussions le 2 novembre, la collectivité a proposé deux jours, puis cinq, puis sept, puis neuf jours de compensation en échange de la fin du parti-fini. « Je n'accorderai jamais 28 jours, et encore moins 34 jours, précise Jean-Luc Moudenc. À Nantes, la métropole a accordé six jours de congés supplémentaires. Ici, ma référence, ce sont les onze jours accordés à la police municipale . . .

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois

Précédemment dans l'Oeil

Le retour de Sandrine Mörch au journalisme fait des vagues à France Télévisions

Une phrase malheureuse de l'ex-députée de Haute-Garonne a provoqué l'ire du syndicat national des journalistes de la chaine publique que compte réintégrer Sandrine Mörch.

Législatives 2022 : Fabien Jouvé conteste l’élection de Monique Iborra dans la 6e circonscription de Haute-Garonne

Le candidat de la Nupes vient de saisir le Conseil constitutionnel, car plusieurs anomalies ont été relevées dans le scrutin de dimanche, remporté de quatre voix seulement par son adversaire de la majorité présidentielle.