L’ordre des avocats toulousains enclenche une enquête sur Victor Lima

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : < 1

Favorite

Par Eric Dourel

L'avocat toulousain fait l'objet d'une enquête qui pourrait déboucher sur un procès disciplinaire après sa mise en examen pour détournement de fonds.

Soupçonné par la justice de détournement de fonds après la vente en 2015 du siège historique du club des Portugais de Toulouse (voir l’article de Médiacités), Victor Lima a été mis en examen le 10 février dernier pour « abus de confiance », « blanchiment d’argent » et « faux et usage de faux ».

Le président du club des Portugais de Toulouse fait aussi l’objet d’une procédure en tant qu’avocat. Pierre Dunac, le bâtonnier du barreau de Toulouse a assisté le 9 février à la perquisition menée dans les locaux son confrère. Dans la foulée, il a diligenté une enquête déontologique à son encontre.

« Elle est bien sûr liée à l’enquête pénale et devrait déboucher d’ici la fin d’année sur un procès disciplinaire, devant le conseil de discipline de l’ordre des avocats du barreau de Toulouse », indique‐t‐il à Mediacités. L’ordre des avocats pourrait suspendre temporairement ou radier l’homme de loi toulousain. Ce dernier n’a pas souhaité s’exprimer sur cette affaire …

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement