Vers une cité de la danse en 2027 à Toulouse ?

2023-janvier-Place-abbal-toulouse
La cité de la danse pourrait voir le jour, place Abbal à Toulouse, en 2027. / Crédit photo Google Street

Publié le

Temps de lecture : 2 minutes

Par Dorian Cabrol

Une cité de la danse à Toulouse ? Promis, annulé, ressuscité, puis reporté par Jean-Luc Moudenc, le projet pourrait finalement voir le jour en 2027.

Une cité de la danse à Toulouse ? L'idée date de 2014. Annulé, ressuscité, puis reporté par son promoteur, le projet pourrait finalement voir le jour en 2027, selon une délibération du conseil municipal du 16 décembre. 

Promis en 2014 par le candidat Moudenc, cet équipement culturel devait au départ être installé sur le site de l’hôpital La Grave. Quelques mois après son élection, le maire de Toulouse avait cependant enterré le projet, provoquant alors un « vif émoi » dans le milieu culturel, comme le rappelaient nos confrères d'Actu Toulouse.

La cité de la danse est ressortie du chapeau du maire sortant lors de l'élection municipale de 2020. Parmi ses quelque 300 propositions, Jean-Luc Moudenc promettait de lancer « une démarche d’implantation, place Abbal, d’un équipement métropolitain autour de toutes les danses, co-construit avec les habitants ». Une promesse prudente en forme de lot de consolation pour le quartier populaire de La Reynerie. Celui-ci devait en effet accueillir « la Maison de l’image » pensée par l’ancien maire socialiste Pierre Cohen, et abandonnée par Jean-Luc Moudenc après sa victoire en 2014.
Reportée en décembre 2020
En décembre 2020, la cité de la danse a connu un nouveau report, officiellement du fait

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment