Suivez les promesses de Jean-Luc Moudenc à Toulouse

Les journalistes de Mediacités vérifient les promesses de vos élus en toute indépendance. Soutenez leur travail : abonnez-vous ou devenez sociétaire de Mediacités.

Les promesses phares de Jean-Luc Moudenc

Nos journalistes suivent les engagements du maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole sur certains dossiers clés. Ce travail de suivi va durer jusqu’en 2026. Et nous avons besoin de vous : alertez-nous si vous disposez d’une information au sujet de l’une de ces promesses.

2020-09-promesse-phare-vélo
Tripler l’usage du vélo dans les rues
Mairie Mobilités
Promesse en cours d'évaluation
L’analyse de Mediacités

Derrière cet objectif, plusieurs mesures : sécuriser les itinéraires cyclables et piétons pour réduire la discontinuité, améliorer le stationnement des vélos et créer 3 000 places dans les rues (après en avoir promis 5 300 entre 2014-2020), développer la location de vélo, sanctionner le stationnement gênant, renouveler les VélÔToulouse dont le contrat arrive à échéance en 2021 et construire – enfin - un réseau express vélo de 13 lignes. Promis depuis 2014, ce chantier métropolitain doit desservir 54 communes. Les travaux, estimés à 250 millions d’euros, pourraient débuter à l’été prochain selon la mairie qui vise en priorité les zones d’emplois et les universités.

L’actualité de la promesse
Les cédez-le-passage pour cyclistes vont se multiplier aux feux rouges de Toulouse
Voir l’avancement de cette promesse  
2020-09-promesse-phare-métro
Construire la 3ème ligne de métro de Colomiers à Labège
Mairie + Métropole Mobilités
Promesse en cours d'évaluation
L’analyse de Mediacités

Avec un coût estimé à 2,67 milliards d'euros et un tracé long de 27km, ce projet a fait polémique pendant la campagne, non pas sur son intérêt, mais sur son calendrier de réalisation et son financement. Tandis que Jean-Luc Moudenc affirmait pouvoir la construire avant la fin du mandat actuel, Archipel Citoyen tablait sur une mise en service en 2028. L’histoire semble donner raison aux opposants du maire de Toulouse, puisque ce dernier a reconnu le 23 septembre que ce chantier sera probablement décalé, sans préciser à quelle date, à ce stade. Le 16 septembre, il annonçait les travaux devait débuter fin 2022.

Voir l’avancement de cette promesse  
2020-09-toulouse-promesse-phare-police
Créer une unité de police municipale pour pacifier les lieux touchés par la délinquance
Mairie Sécurité
Promesse en cours d'évaluation
L’analyse de Mediacités

Plus de sécurité pour assurer la tranquillité des Toulousains, c’est l’un des crédos du maire. Outre l’installation d’une centaine de nouvelles caméras, l’édile souhaite faire de la ville rose un lieu d’expérimentation pour une police municipale aux pouvoirs élargis. D’ici un an, si le gouvernement confirme ses intentions dans cette voie, celle-ci pourrait réaliser des contrôles d’identité, procéder à des interpellations, et partager plus d’informations avec la police nationale. De là à créer une unité spécifiquement dévolue à la « pacification » des lieux touchés par la délinquance, il y a un pas à franchir que nous scruterons avec attention.

Voir l’avancement de cette promesse  
2020-09-toulouse-promesse-phare-emploi
Favoriser la création de 10 000 emplois d’ici 2030 en développant l’économie circulaire
Mairie Économie
Promesse en cours d'évaluation
L’analyse de Mediacités

Voici une promesse importante, alors que l’économie toulousaine vacille du fait de sa dépendance à la mono-industrie aéronautique. Elle sera tout aussi complexe à mettre en œuvre que difficile à évaluer tant les questions qu’elle suscite sont nombreuses. Pourquoi choisir 2030 comme horizon alors que le mandat actuel court seulement jusqu’en 2026 ? Comment la municipalité entend-elle « favoriser » ces créations d’emplois ? Comment pourra-t-elle s’arroger les bons résultats si l’emploi dans l’économie circulaire bondit dans les prochaines années ?

Voir l’avancement de cette promesse  
2020-09-toulouse-promesse-phare-arbres
Planter 100 000 arbres à échéance 2030
Mairie Environnement
Promesse en cours d'évaluation
L’analyse de Mediacités

Après avoir promis « des plantations massives d’arbres et d’arbustes » en 2014, le maire de Toulouse a revendiqué avoir planté 11 500, puis 18 000 arbres durant son mandat passé. Vérification faite, la mairie n’a pu en comptabiliser que 4 214 nouveaux sur la période. D’ici à 2026, Jean-LucMoudenc veut mettre les bouchées doubles. Il promet de planter 100 000 arbres d’ici à 2030, soit 10 000 par an en moyenne. 60 000 arbres apporteront-ils une ombre nouvelle et agréable lors des canicules dans les rues et sur les places toulousaine à la fin de ce mandat ? C’est ce que nous tenterons de savoir dans les prochaines années.

L’actualité de la promesse
Un tiers des 100 000 arbres de Moudenc viendront du privé
Un comité 100 000 arbres se réunit à Toulouse
Voir l’avancement de cette promesse  

Explorer toutes les promesses

Dans son programme pour les élections municipales de juin 2020, Jean-Luc Moudenc a multiplié les promesses. Nous en avons recensé 302 au total. Aidez nos journalistes à vérifier si ces engagements sont tenus.

Tout
Mairie
Métropole

Accentuer le renouvellement urbain dans les Quartiers en Politique de la Ville

Mairie Logement
Promesse en cours d'évaluation
Mis à jour le : 30/09/2020
Voir les 299 autres promesses

Foire aux questions

Pourquoi les journalistes de Mediacités contrôlent-ils les promesses de Jean-Luc Moudence ?

D’où viennent les « promesses » vérifiées par Mediacités ?

À quoi correspondent les verdicts de chaque promesse ?

Comment puis-je aider Mediacités à vérifier les promesses ?

Pour aller plus loin