Comme feuilles en automne, plusieurs projets urbains inscrits à l'agenda de la Métropole européenne de Lille sont tombés du Plan local d'urbanisme (PLU2), qui sera soumis pour adoption à l'assemblée communautaire le 12 décembre prochain. Dans la nouvelle copie que Mediacités s'est procurée, toutes les réserves de la commission d'enquête publique posées cet été, et certaines de ses recommandations, ont été prises en compte.

Le projet du Moulin à Lesquin (420 logements), jugé difficilement compatible avec les conditions de circulation locales : recalé en l'état. L'extension urbaine sur terres cultivées de la Tribonnerie à Hem (250 logements) : recadrée. Celle de la Sablière à Ennetières-en-Weppes : abandonnée. Les 300 maisons et appartements du secteur des Lauriers à Wasquehal n'apparaissent plus dans le document. Quant au projet de 250 logements neufs à Neuville-en-Ferrain, il est conditionné à l'amélioration de la desserte du site. Et un autre, dans le bourg de Willems, passe de 200 à 127 habitations autorisées. A noter encore un rebattage des cartes concernant les aires d'accueil des gens du voyage : tous les emplacements réservés sont supprimés*
Remise à plat des aires d'accueil
La MEL répond à une « réserve générale » des commissaires enquêteurs qui trouvaient « ni satisfaisants, ni adaptés » les projets d'aires d'accueil des gens du voyage de Roncq, Wavrin, La Bassée, Baisieux, Linselles, Mouvaux, Croix et Wasquehal ; certains suscitant des . . .

Plus que jamais, votre ville a besoin d'un média indépendant.

Abonnez-vous dès 5€ par mois