Juillet 2020, deux mois après la fin du premier confinement. Le centre hospitalier de Tourcoing annonce le lancement d'une vaste étude sur le Covid long. Il s'agit alors de suivre pendant un an des centaines de patients –  potentiellement un millier – qui présentent encore un ou plusieurs symptômes deux mois après avoir contracté le virus et qui n'ont pas été hospitalisés pendant la première vague. Une vingtaine d'hôpitaux doivent se mobiliser à travers la France pour constituer cette cohorte. C'est l'opération « Cocolate ».

Le sujet est nouveau, le nom accrocheur : les médias adorent ! De L'Express au Monde en passant par Mediapart, le spécialiste des maladies infectieuses Olivier Robineau, responsable de l'étude, multiplie les interviews. Et pourtant deux ans après, plus personne ne parle de ce projet de recherche. Mediacités a voulu savoir pourquoi. « Le travail est plus modeste que prévu », répond le docteur Robineau, lors d'une première interview le 14 mars. « Nous suivons actuellement 80 ou 90 patients dans une dizaine de centres. Mais nous ne travaillerons pas sur les données avant juin au moins. » Il faudra donc attendre avant de pouvoir lire un article scientifique sur Cocolate.

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois

Sylvain Marcelli
Titulaire de la carte de presse depuis 1999, après un passage à l’école de journalisme de Lille, j’ai écrit pour le magazine Pays du Nord, les suppléments de La Voix du Nord et le groupe L’Etudiant. Journaliste pour l’agence de presse AEF depuis 2003, je couvre l’actualité de l’éducation, de la formation et de l’emploi dans les Hauts-de-France. Je réalise régulièrement des enquêtes pour Mediacités Lille.