Le maire de Sainghin-en-Weppes mis en examen pour « harcèlement moral »

[Info Mediacités] Matthieu Corbillon, maire de Sainghin-en-Weppes, a été mis en examen le 21 septembre à sa sortie de garde à vue. Il était entendu dans le cadre d’une affaire de suspicion de harcèlement moral dans l’exercice de ses fonctions que Mediacités vous racontait il y a déjà un an et demi.

matthieu-corbillon-sainghin-en-weppes-maire-v2
Matthieu Corbillon prononce un discours le 14 juillet 2017. Photo : page Facebook officielle “Matthieu Corbillon / Vivre à Sainghin”

La justice prend son temps mais connaît aussi des coups d’accélération soudains. Voilà plusieurs années qu’une douzaine des salariés et anciens salariés de la mairie de Sainghin-en-Weppes reprochent au maire et à une partie de son équipe municipale et à certains agents de les avoir malmenés, humiliés, harcelés. Des faits graves qui auraient notamment conduit à des tentatives de suicide attestés par des attestations médicales, comme Mediacités est en mesure de l'affirmer. Mais des accusations que le maire, Matthieu Corbillon, a toujours qualifié de « mensonges ».

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Temps de lecture : 2 minutes

Par Nadia Daki