Sainghin‐en‐Weppes : une mairie au bord de l’implosion

Sanctions, blâmes, harcèlement : des employés de cette petite mairie à la périphérie de Lille disent vivre depuis des années un véritable cauchemar orchestré par le premier magistrat de la commune et son directeur général des services. Une situation confortée par la démission d’élus de la majorité.

Mairie Sainghin
La Mairie de Sainghin-en-Weppes. Photo : Nadia Daki

Située à une vingtaine de minutes de Lille, Sainghin‐en‐Weppes est une petite ville de moins de 6 000 âmes où il fait plutôt bon vivre et dans laquelle pratiquement tout le monde se connaît. Pourtant, depuis plusieurs années, deux camps s’affrontent par voie de presse interposée, sur les réseaux sociaux ou même en justice. Des employés (ou ex‐employés) de la mairie accusent leur maire et son directeur général des services (DGS) de harcèlement ; des élus (ou ex‐élus) de la majorité claquent la porte et dénoncent des manipulations.

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 10 minutes

Favorite

Par Nadia Daki