Et maintenant, le parking ! L’enchaînement des opérations immobilières de la route de Paris, à Charbonnières‐les‐Bains, ne cesse de surprendre. En juin dernier, Mediacités avait démêlé ce dossier à tiroirs. Acte 1 : la commune vend un immeuble de bureaux (au numéro 100) au promoteur Miprom, qui construit juste à côté (au 102–104) plus de 75 logements. Acte 2 : quelques semaines plus tard, Charbonnières vote l’achat de 500 mètres carrés de bureaux au 102–104, route de Paris à la Moraine du Rhône, société à laquelle Miprom a rétrocédé les surfaces tertiaires (commerces, bureaux, pôle médical) de la parcelle. Il manquait un dernier (?) acte, mis en lumière, jeudi 6 septembre dernier, à la faveur d’une audience au Tribunal administratif de Lyon…

> A (re)lire sur Mediacités Lyon : 

Les tours de passe‐passe immobilier du maire de Charbonnières

Le 3 mai dernier, la ville de Charbonnières a décidé d’acheter pour l’euro symbolique 1400 mètres carrés au 102–104, route de Paris. Ce petit bout de terrain est destiné à devenir un parking d’une cinquantaine de places. Un cadeau de Miprom (via une société civile de construction‐vente) que Thierry Elmassian évalue à 200 000 euros, France Domaines ayant estimé, en 2016 au même endroit, le prix d’une place de stationnement à 4000 euros, souligne‐t‐il. Pour ce conseiller de …

🤚STOP Cet article est réservé à nos abonnés.
 Cependant…
😀 Nous vous offrons un accès de 24h pour découvrir nos articles les plus récents
Nous vous enverrons nos dernières enquêtes et des offres d’abonnement.
Ou bien apprenez‐en plus sur Mediacités…
Si vous êtes déjà abonné, connectez‐vous.

Mediacités c’est :

  • Un site 100% indépendant (seuls nos lecteurs nous font vivre)
  • Chaque semaine de nouvelles enquêtes (et plus de 1 300 déjà publiées)
  • Des newsletters sur les municipales (Lille, Lyon, Nantes, Toulouse)
  • La participation aux enquêtes (idées de sujets, documents confidentiels, événements)
  • Le moyen de faire vivre une information libre et sans publicité
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !