A89 : Vinci s’assoit sur ses promesses environnementales

Alors qu’une zone industrielle doit voir le jour entre Tarare et L’Arbresle, près de Lyon, Mediacités révèle que les terres de ce projet ont été initialement vendues par Vinci. Avec cette opération, l’entreprise a fait fi de son obligation légale de compenser les dégâts occasionnés par son autoroute A89, en permettant le bétonnage de parcelles et de mares qu’elle était censée protéger...

IMG_1946
L’A89, à hauteur de la commune de Sarcey, où plusieurs plateformes logistiques doivent s’implanter. / © Photo : N.Barriquand/Mediacités.

L’A89 est décidément pleine de surprises. En juin 2019, Mediacités revenait longuement sur la situation de plusieurs dizaines d’hectares de foncier agricole situés le long de l’autoroute. Entre Tarare et L’Arbresle, ces terres doivent laisser place à une zone industrielle, commerciale et logistique, coupant au passage un corridor écologique. Un projet qui suscite de vives oppositions de la part des habitants de ce grand Ouest lyonnais.  

> (Re)Lire notre enquête : "Rhône : Michel Mercier bétonne le long de l’A89"

S’ajoute désormais un autre scandale. Comme nous sommes en mesure de le révéler, ces terres, qui étaient censées

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 5 minutes

Par Blandine Flipo