Les images de sa bouche ensanglantée ont fait le tour des médias. Le 10 décembre 2019, à la fin d’une manifestation contre la réforme des retraites, Arthur Naciri se fait casser les dents par des agents des forces de l’ordre, place Bellecour. Plusieurs photographes et vidéastes immortalisent la scène [voir la vidéo ci-dessous]. Des coups de matraque ont fracturé la mâchoire du jeune homme de 23 ans. Arthur Naciri a perdu neuf dents. Plus d'un an après les faits, le procès de ses deux agresseurs présumés, prévu initialement en décembre 2020, aura lieu ce 23 février, au tribunal correctionnel de Lyon. Les deux policiers poursuivis comparaîtront pour

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !