Le patron des députés MoDem soupçonné de prise illégale d’intérêts

D’après nos informations, Anticor a adressé, le 14 décembre dernier, un signalement au procureur de la République de Chambéry. L’association de lutte contre la corruption s’interroge sur un marché public qui a bénéficié à l’ancienne entreprise de l’élu savoyard Patrick Mignola, suite à de précédentes révélations de Mediacités.

transparence ene matirere de Lobbying a l’ Assemblee Nationale
Elu de Savoie, Patrick Mignola préside depuis 2018 le groupe MoDem à l’Assemblée nationale. Photo : MaxPPP.

Le dossier de « la piscine aqualudique » de Chambéry éclaboussera-t-il un des personnages clefs de la majorité présidentielle ? Selon les informations de Mediacités, l’association anticorruption Anticor a adressé un signalement au procureur de la République de Chambéry, Pierre-Yves Michau, le 14 décembre dernier. Il vise Patrick Mignola, député de Savoie et président du groupe MoDem à l’Assemblée nationale. Xavier Dullin, ancien président du Grand Chambéry, déjà inquiété par une enquête préliminaire dans le cadre de l’organisation d’un salon d’affaires [lire à ce sujet les révélations de Mediacités], est également mentionné.

Anticor reproche au parlementaire proche de François Bayrou de

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 7 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Temps de lecture : 4 minutes

Par Etienne Merle