Marché public truqué au Puy-en-Velay : quatre gardés à vue, dont un adjoint et le patron des services

Nos révélations sur l’attribution de l’exploitation du marché couvert de la ville ont déclenché une tempête dans le fief de Laurent Wauquiez. Dans le cadre d’une enquête pour favoritisme, corruption et trafic d’influence, quatre personnes - élu, cadre et employés - ont été placées en garde à vue.

2022-04-Michel Chapuis-Puy en Velay-Halle
Michel Chapuis devant le chantier de la halle dans la vidéo de ses vœux 2022. Image : capture d’écran Facebook ville du Puy-en-Velay.

Pas moins d'une quarantaine de gendarmes, dont certains dépêchés de Clermont-Ferrand ou de Paris, et quatre gardes à vue à l’issue des perquisitions. C’est peu de le dire : le coup de filet ordonné par le Parquet national financier (PNF), révélé ce 29 mars par Mediacités, a secoué la cité ponote. La justice a ouvert une enquête préliminaire pour favoritisme, corruption et trafic d’influence à propos de

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Blandine Flipo