Accusé d’atteintes sexuelles, l’ancien attaché parlementaire LREM renvoyé devant la justice

Casquette US vissée sur le crâne, Morgan Simon avait connu son « quart d’heure de gloire » en s’affichant derrière le couple Macron, au Louvre, le soir du second tour de l’élection présidentielle. Visé par une plainte pour agression sexuelle, révélée par Mediacités, l’ancien collaborateur de la députée Valérie Oppelt comparaîtra devant le tribunal correctionnel en janvier.

france_2-3044817
Morgan Simon, casquette sur la tête, au Louvre, le soir de la victoire d’Emmanuel Macron à la présidentielle. / Photo : capture d’écran France 2

Mediacités avait révélé l’affaire en octobre 2017. Elle sera jugée plus de deux ans après. Morgan Simon, l’ex-attaché parlementaire de la députée (LREM) de Nantes, Valérie Oppelt, comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Nantes

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 2 minutes

Par Antony Torzec