La démolition de l’immeuble de la honte, Les Castalides, annoncée pour le 22 avril

Une maison de santé et des logements sont prévus à la place de ce bâtiment du quartier du Mirail, symbole de l’habitat insalubre de Toulouse.

Castalides
L’immeuble des Castalides, au Mirail, a longtemps été le symbole de l’habitat indigne à Toulouse. La Métropole a racheté les quelque 400 appartements et l’immeuble, peu à peu vidé de ses occupants, sera bientôt détruit. Photo : Frédéric Scheiber.

Suite à notre enquête du 3 avril 2019 sur les logements insalubres à Toulouse, l’adjoint au maire Franck Biasotto, également président de la Commission Habitat de Toulouse Métropole, nous a annoncé que la démolition des Castalides, immeuble de 399 logements au Mirail, allait « débuter le 22 avril ». La destruction de ce symbole de l'habitat indigne à Toulouse, baptisé "l'immeuble de la honte", fermé depuis 2013, avait initialement été programmée pour… l'été 2016. Franck Biasotto annonce par ailleurs « la création d'une maison de santé, d'une cinquantaine de logements et, peut-être, de quelques commerces de proximité afin d’en faire un lieu de centralité dans le quartier ».

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : < 1

Par Frédéric Dessort