La série de documents que Mediapart vient de publier, en partenariat avec Der Spiegel et l'EIC (European Investigative Collaborations), est pour le moins embarrassante pour le groupe Airbus. Ils démontrent le paiement de pots-de-vin dans les années 2000 dans le contexte d'un vaste système de corruption international d'Airbus pour obtenir des contrats à l'étranger. Abbas Al-Yousef, proche du clan au pouvoir aux Emirats Arabes Unis, a été un acteur clef dans la vente à EgyptAir de sept Airbus A330 en 2003 puis de six A320 en 2005. Les documents publiés et décryptés par les journalistes de Mediapart, Yann Philippin et Virginie Le Borgne, permettent de tracer le versement de 9,5 millions d'euros entre mai 2005 et décembre 2006 à de nombreux autres intermédiaires.

Plus que jamais, votre ville a besoin d'un média indépendant.

Abonnez-vous dès 5€ par mois