Maltraitance présumée dans un Ehpad toulousain : DomusVi tente de minimiser les faits

Une semaine après les révélations de Mediacités sur des soupçons de maltraitance au sein de l’Ehpad toulousain l’Écuyer, la direction de l’établissement géré par le groupe DomusVi veut y voir un « acte isolé », en faisant fi des multiples plaintes.

illustr DomusVi3
Depuis les révélations de Mediacités, la direction de DomusVi n'a rencontré qu'une seule des trois familles se plaignant de maltraitances dans l'Ehpad l'Ecuyer à Toulouse. / Illustration GC

Semaine sans fin pour la directrice de l’Ehpad DomusVi de Toulouse. Valérie Bérud a dû prendre son clavier dimanche 14 janvier pour écrire à ses personnels ainsi qu’aux familles des résidents, perturbés par les révélations de Mediacités sur son établissement.

« Nous rappelons que les éléments publiés dans la presse sont un acte isolé et ne peuvent en aucun cas être généralisés à une ″maltraitance structurelle″. Nous le réitérons avec force », écrit‐elle. La missive informe également ses destinataires de la mise en place d’un vigile à l’entrée du bâtiment. L’établissement toulousain aurait en effet reçu des « appels malveillants et menaçants ». La directrice assure d’ailleurs avoir porté plainte.

https://www.mediacites.fr/enquete/toulouse/2024/01/08/espece-de-batard-revelations-sur-des-maltraitances-dans-un-ehpad-toulousain/

Ces appels font suite à la publication par Mediacités des témoignages de plusieurs familles accusant cette maison de retraite de maltraitance à l’égard de leurs proches. Parmi elles, Juliette Loore, la fille d’un résident qui dispose de plus de 350 heures de bandes sonores enregistrées clandestinement, la nuit, dans la chambre de son père. Ces captations ont été réalisées fréquemment entre le 27 juillet et le 3 octobre 2023, puis de manière plus sporadique jusqu’à la fin de l’année. On y entend le vieil homme âgé de 91 ans se faire insulter et malmené par des employés.

https://www.mediacites.fr/enquete/toulouse/2024/01/09/ehpad-les-plaintes-saccumulent-contre-le-groupe …

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 2 minutes

Favorite

Par Magalie Lacombe