« Espèce de bâtard » : révélations sur des maltraitances dans un Ehpad toulousain

Deux ans après le scandale Orpéa, des enregistrements sonores clandestins lèvent le voile sur le calvaire d’un résident de 91 ans, à l’Ehpad l’Écuyer de Toulouse. Sa fille vient de porter plainte contre la direction de cet établissement privé et le groupe DomusVi qui gère la résidence.

2024-DomusVi-Toulouse-Ehpad-maltraitance
Juliette Loore a sonorisé la chambre de son père, résident d'un Ehpad. Les enregistrements sont effrayants. / Illustration Lacombe-Cérez-Mediacités

« Un lieu chaleureux, familial et vivant », c’est ainsi que la directrice de la maison de retraite l’Écuyer, située près de l’hippodrome dans le quartier de la Cépière, à l’ouest de Toulouse, présente sa résidence sur son site Internet. Des enregistrements audio, que Mediacités s’est procurés, révèlent une toute autre réalité dans cet établissement du groupe DomusVi, le troisième principal gestionnaire privé d’Ehpad en France. 

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 6 minutes

Favorite

Par Magalie Lacombe