Sociologie de Lille : 4 idées reçues battues en brèche

Sociologues, politistes et géographes… Ils ont travaillé pendant deux ans pour livrer cette Sociologie de Lille et proposer un « autre récit de la ville ». Voici quatre idées-forces extraites de cette enquête remarquable, qui porte sur l'ensemble de l'agglomération.

Braderie_de_Lille_2012
Lille, avec sa grande braderie, est souvent présentée comme le lieu du « vivre ensemble ». Les auteurs de "Sociologie de Lille" mettent à mal cette image en mettant en évidence l'intense « ségrégation socio-spatiale » qui marque l'agglomération. Photo: Creative Commons/Jérémy-Günther-Heinz Jähnick

1‐ La crise de l’industrie n’est pas finie. L’emploi tertiaire représente 87 % de l’emploi total en 2012 contre 52 % en 1975. Ceci s’explique avant tout par une désindustrialisation très violente. L’agglomération lilloise a perdu 57 % de ses emplois manufacturiers entre 1982 et 2007, quand Lyon en perdait 33 % et Marseille 31 %. Pis ! Le mouvement de destruction d’emplois se poursuit : l’industrie perd 1 000 emplois chaque année depuis la crise financière de 2008. Ceci explique un taux de chômage massif, particulièrement chez les ouvriers.

2 – Une introuvable mixité sociale. Lille, avec sa grande braderie, est souvent présentée comme le lieu du « vivre ensemble ». Les auteurs de l’ouvrage mettent à mal cette image en mettant en évidence l’intense « ségrégation socio‐spatiale » qui marque l’agglomération. Les classes populaires se concentrent à Roubaix et Tourcoing et dans plusieurs quartiers lillois ; les plus aisés résident autour du Grand Boulevard (Croix, Marcq‐en‐Barœul, Mouvaux, Wasquehal) ou de l’avenue de l’Hippodrome (Lambersart). Qu’ont en commun le lotissement huppé de Brigode à Villeneuve d’Ascq et le quartier de l’Alma à Roubaix,  « un des plus pauvres de l’agglomération » ? Leurs habitants ne se rencontrent jamais.

3 – Lille …

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Temps de lecture : 3 minutes

Favorite

Par Sylvain Marcelli