C’est un indicateur qui n’intéresse d’habitude que les spécialistes des finances publiques. Il signe pourtant un échec politique flagrant de la Métropole européenne de Lille. Les investissements - autrement dit, les sommes consacrées à ses grands équipements - ont chuté de 9 % sous la mandature actuelle par rapport à la précédente. Et ce alors que la MEL compte 5 communes de plus, davantage d’habitants et que les dépenses de fonctionnement ont, elles, augmenté de 6 %. Les élus évoqueront-ils ce très mauvais chiffre quand ils voteront, la semaine prochaine, le dernier compte administratif de leur mandat ?

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Nous vous offrons un accès de 24h pour découvrir nos articles les plus récents
Nous vous enverrons nos dernières enquêtes et des offres d'abonnement.
Ou bien apprenez-en plus sur Mediacités...
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.

Mediacités c'est :

  • Un site 100% indépendant (seuls nos lecteurs nous font vivre)
  • Chaque semaine de nouvelles enquêtes (et plus de 1 000 déjà publiées)
  • Des newsletters sur les municipales (Lille, Lyon, Nantes, Toulouse)
  • La participation aux enquêtes (idées de sujets, documents confidentiels, événements)
  • Le moyen de faire vivre une information libre et sans publicité
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !