Mai 2012 : « C’est décidé, je roule pour ma pomme »
Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que Xavier Bertrand tourne sa veste. Ce soir du 6 mai 2012, Nicolas Sarkozy est battu par François Hollande à la présidentielle. Et Bertrand, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé, fulmine : « Lui et moi, c’est fini. Maintenant, je roule pour ma pomme. Ras‑le‑bol de payer pour les erreurs des autres », lance-t-il aux journalistes qui s’attardent dans la salle de la Mutualité, à Paris. « La soudaineté et la dureté du propos ont surpris, raconte son biographe Ian Hamel. Mais ce n’est pas la première fois qu’il agit de la sorte. »

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois