Entrepôt XXL dans les Weppes : pourquoi ça ne passe pas

Au carrefour de trois communes – Illies, Salomé et Marquillies – situées à l'extrémité de la métropole lilloise, un projet d’entrepôt logistique géant porté par la MEL inquiète un collectif de riverains depuis plusieurs années. Le chantier a débuté en février, mais ses opposants ne désarment pas.

IMG_2040
« Ici git le plan climat de la MEL », peut-on lire devant le chantier du futur entrepôt géant de logistique d’Illies-Salomé. Le collectif du Ch’Moisnil, à l’origine de la banderole, se mobilise depuis 2019 contre ce projet voulu par la Métropole européenne de Lille (MEL). Photo : Marion Rivet / Mediacités

Pourquoi ici ?
100 000 mètres carrés. C’est la surface de cet entrepôt logistique hors norme qui s’apprête à être construit dans les Weppes entre les communes d'Illies (1 635 habitants) et de Salomé (2 956 habitants). Plus qu’une petite année avant de voir se dresser un bâtiment de 14 mètres de hauteur au milieu d’une plaine agricole le long de la M141. La métropole européenne de Lille (MEL), propriétaire d’un terrain d’une quarantaine d’hectares, en a cédé 23 à l’aménageur PRD en janvier 2022 - à l’issue de sept années de procédures administratives visant à obtenir l’autorisation de démarrer les travaux.

« Le projet de construction date de l’ère Mauroy. Dès le début des années 2000, et la mise en place du premier plan local d’urbanisme (PLU), on savait qu’on finirait par être expropriés… », témoigne Bertrand Coustenoble, agriculteur du hameau du Moisnil (Marquillies). Sa ferme des Mottes – qu’il tient de son grand-père, installé en 1953 – se trouve à peine à un petit kilomètre en face du terrain, où l’on peut déjà apercevoir les grues et les camions s’activer.

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 11 minutes

Par Marion Rivet