Les villes du Grand Lyon sont‐elles bien gérées ? Profitent‐elles de la montée en puissance de la collectivité métropolitaine pour réduire leurs dépenses de fonctionnement, à commencer par leurs charges de personnel ? Pour le savoir, Mediacités a analysé les comptes annuels des 59 communes de la métropole lyonnaise entre 2014 et 2018 afin d’évaluer leur gestion sur cinq critères clés : les dépenses de personnel, le délai de désendettement, les investissements dans les équipements, les impôts locaux et le fonds de roulement. Cet examen débouche sur une note sur dix (voir notre méthodologie complète en fin d’article)

Le paysage financier qui en ressort est assez contrasté, avec des communes riches, des communes pauvres, des grandes villes et des villages. La ville centre est bien tenue, tout comme Villeurbanne, deuxième commune par la population. Ailleurs, c’est assez irrégulier. Plusieurs municipalités affichent des ratios curieux, voire préoccupants. En tout état de cause, les étiquettes politiques ne semblent pas entrer en ligne de compte dans la qualité de l’administration locale ! Vous pouvez consulter les résultats de votre ville à partir de la carte interactive ci‐dessous.

!function(){“use strict”;window.addEventListener(“message”,function(a){if(void 0!==a.data[“datawrapper-height”])for(var e in a.data[“datawrapper-height”]){var t=document.getElementById(“datawrapper-chart-”+e)||document.querySelector(“iframe[src*=” ”+e+“”]”);t&&(t.style.height=a.data[“datawrapper-height”][e]+“px”)}})}();

Du côté de Lyon Métropole, tout semble aller au mieux financièrement. Les charges de fonctionnement se montent à 1651 euros habitant et par an en 2018, à un niveau stable depuis sa création, en 2015. La collectivité a gagné 46 000 habitants dans l’intervalle, à 1,39 million de personnes. Ce dynamisme démographique facilite la tâche des élus. Il augmente les rentrées d’impôts et compense la hausse mécanique des rémunérations des agents.

Les focus ci‐dessous s’attardent sur les deux plus grandes villes de la communauté urbaine et sur certaines des communes qui connaissent le plus de difficultés. L’occasion aussi de constater que derrière une bonne note globale se cache parfois des loups…
Lyon, 521 098 habitants
Un rythme de hausse des impôts difficilement tenable
9/10 – Pour Lyon, on peut parler de bonne gestion, avec quelques réserves toutefois. Les dépenses de personnel de la ville diminuent un tout petit peu entre 2014 et 2018 (10 euros en moins par an et par habitant), alors que les dépenses de personnel de la Métropole ont nettement augment …

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Nous vous offrons un accès de 24h pour découvrir nos articles les plus récents
Nous vous enverrons nos dernières enquêtes et des offres d’abonnement.
Ou bien apprenez‐en plus sur Mediacités…
Si vous êtes déjà abonné, connectez‐vous.

Mediacités c’est :

  • Un site 100% indépendant (seuls nos lecteurs nous font vivre)
  • Chaque semaine de nouvelles enquêtes (et plus de 1 300 déjà publiées)
  • Des newsletters sur les municipales (Lille, Lyon, Nantes, Toulouse)
  • La participation aux enquêtes (idées de sujets, documents confidentiels, événements)
  • Le moyen de faire vivre une information libre et sans publicité
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !