Abstention massive, vague verte et chute du baron Collomb : le résumé des élections lyonnaises en cartes

Organisées malgré la pandémie de coronavirus qui frappe l’Hexagone, les élections municipales et métropolitaines à Lyon ont été marquées par une abstention historique et par le grand rouleau compresseur écologiste.

Capture d’écran 2020-03-16 à 09.19.45
Le taux d’abstention au premier tour des élections est de 61% à Lyon, il dépasse 70% dans certaines communes de l’Est de la Métropole.

Des isoloirs désertés. Dans l’agglomération lyonnaise, comme dans le reste de la France, la participation s’est effondrée lors de ce premier tour des élections municipales et métropolitaines. Moins de quatre habitants sur dix sont allés voter. Tous arrondissements confondus, le taux d’abstention est de 61% à Lyon, soit 17 points de plus qu’aux dernières municipales de 2014 (43,9% d’abstention). Dans le reste de l'agglomération, l’abstention dépasse même les 70% des inscrits dans les communes de Vaulx-en-Velin, Vénissieux, Saint-Fons et Feyzin. La comparaison des taux de participation entre 2014 et 2020 est saisissante.

La participation aux municipales à Lyon en 2014

 

La participation aux municipales à Lyon en 2020

 

Dans ces conditions, la légitimité du scrutin interroge alors que l’hypothèse d’un report du second tour, voire d’une annulation des élections, est envisagée.
Gérard Collomb battu par les écologistes dans son fief du 9e arrondissement
De plus en plus confinée, l’agglomération lyonnaise s’est réveillée verte ce lundi matin, au lendemain du premier tour des élections municipales et métropolitaines. Les candidats d’EELV arrivent en tête dans huit arrondissements sur neuf Lyon. Dans le 6e, la droite conduite par le maire sortant Pascal Blache conserve une avance confortable. A l’échelle de la ville, les écologistes devancent largement (28,4%) le candidat de la droite Etienne Blanc (17%), suivi de Yann Cucherat (14,9%), le poulain de Gérard Collomb (qui se présentait de son côté à la Métropole), et de George Képénekian (12%), macroniste dissident allié de David Kimelfeld, qui a déjoué les . . .

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Temps de lecture : 5 minutes

Par Mathieu Périsse