Rien ne va plus au sein de la droite lyonnaise. « Encore ! », pourraient s’exclamer les observateurs avisés de la vie locale tant cette famille politique n’en finit pas de s’écharper, à intervalles réguliers, depuis vingt ans et la perte de l’hôtel de ville à l’issue du mandat de Raymond Barre. Ceci dit, la crise actuelle - qui a vu Etienne Blanc expulsé de la présidence du groupe LR et apparentés du conseil municipal - se révèle profonde, fulgurante et révélatrice des tiraillements qui

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois