L'exploitation de 13 mines d'uranium dans le département a laissé derrière elle des “stériles miniers”, aujourd'hui fondus dans le paysage. Chargé à la fois de repérer et nettoyer ces sources de radioactivité le géant nucléaire est dans le collimateur d'associations qui critiquent son manque de transparence et ses méthodes . . .

Plus que jamais, votre ville a besoin d'un média indépendant.

Abonnez-vous dès 5€ par mois