L'exploitation de 13 mines d'uranium dans le département a laissé derrière elle des “stériles miniers”, aujourd'hui fondus dans le paysage. Chargé à la fois de repérer et nettoyer ces sources de radioactivité le géant nucléaire est dans le collimateur d'associations qui critiquent son manque de transparence et ses méthodes . . .

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Abonnez-vous sans engagement de durée
pour lire la suite et 900 autres enquêtes exclusives.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner à Mediacités ?

  • 100% indépendant, seuls nos lecteurs nous font vivre.
  • Aucune pub, jamais !
  • Des enquêtes et révélations exclusives.
  • Soutenez un contre-pouvoir dans votre ville
  • Comprendre les enjeux nationaux par le local.
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !