TER en Pays de la Loire : un service pas à la hauteur de l’argent investi

Dans un rapport à paraître, la Chambre régionale des comptes passe au crible la gestion du réseau TER en Pays de la Loire. Les magistrats y dénoncent un déséquilibre entre la SNCF et la Région, qui finance très fortement le réseau sans que le service ne soit au rendez-vous pour les usagers. Et prépare, en creux, l’ouverture à la concurrence ferroviaire.

SNCF_24500_394_Pays_de_la_Loire_Innotrans_2010
La Chambre régionale des comptes critique le service des TER en Pays de la Loire / Photo : Creative Commons – Holff1980

La Chambre régionale a fait les comptes : la Région Pays de la Loire a dépensé 1,3 milliards d'euros sur son réseau TER entre 2012 et 2017. Un montant comprenant la contribution régionale versée chaque année à la SNCF, passée de 115 millions d'euros en 2012 à 144 millions en 2017, à laquelle s'ajoutent les investissements régionaux dans des nouvelles rames et sur les infrastructures ferroviaires, pour un montant total de 560 millions d'euros. Des investissements importants qui « ont permis de stabiliser le vieillissement du réseau » et d'augmenter l'offre de 23 %. Pour autant, selon les magistrats, le compte n'y est pas.

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Isabelle Jarjaille