Six ans jour pour jour après son premier rassemblement de campagne en 2014, Jean-Luc Moudenc a organisé sa première « grande réunion publique », le 16 janvier, à Toulouse. Récit de la rencontre, en filant la métaphore footballistique.
LE TERRAIN
Comme en 2014, il a choisi la salle Mermoz, près de la piscine Nakache, pour réunir ses partisans et colistiers. À l’époque, le candidat Moudenc avait les cheveux bruns et la lumière était bleue. En 2020, les tempes ont blanchi et l’éclairage de la salle hésite entre l’azur et le rose. L’estrade a changé également. Pour améliorer la photo de famille, les colistiers se sont alignés sur trois rangées superposées.

Question remplissage, le candidat maire peut se targuer d’avoir réuni environ 1 300 personnes. C’est bien plus que les 600 rassemblés par Archipel Citoyen, avant les fêtes de fin d’année, dans le tout proche parc des expositions ; ou que les 1 000 personnes rencontrées par Nadia Pellefigue pendant les douze heures de son « Midi-Minuit » du 18 décembre.

L’AMBIANCE EN TRIBUNE
L’organisation est bien rodée. Au centre des 1 300 spectateurs, une régie télé alimente trois écrans géants. Sur les côtés, une table aligne « le livre de JLM », une autre permet aux militants de faire un don (

Il vous reste 78% de cet article à découvrir !
Nous vous offrons un accès de 24h pour découvrir nos articles les plus récents
Nous vous enverrons nos dernières enquêtes et des offres d’abonnement.
Ou bien apprenez-en plus sur Mediacités…
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.

Mediacités c’est :

  • Un site 100% indépendant (seuls nos lecteurs nous font vivre)
  • Chaque semaine de nouvelles enquêtes (et plus de 1 300 déjà publiées)
  • Des newsletters sur les municipales (Lille, Lyon, Nantes, Toulouse)
  • La participation aux enquêtes (idées de sujets, documents confidentiels, événements)
  • Le moyen de faire vivre une information libre et sans publicité
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !
Avatar de Gael Cerez
Nourrit sa curiosité en tant que journaliste depuis l'an deux mille quatorze. S'intéresse aux innombrables facettes de notre société. Petite prédominance pour l'économie, l'histoire, la géopolitique, les sciences... entre autres choses.