On l’appelle le troisième tour : l'élection du conseil métropolitain aura lieu le 16 juillet. La répartition des 133 conseillers communautaires de Toulouse Métropole est déjà connue. Et même s'il reste quelques inconnues sur l'organisation des groupes, voici trois tendances qu'il est possible de dégager.
1. Jean-Luc Moudenc a de très grandes probabilités d’être réélu
La réélection de Jean-Luc Moudenc au Capitole, le 28 juin, entraîne automatiquement l’obtention, pour sa majorité, de 51 des 67 sièges dévolus à la Ville rose dans le conseil métropolitain. L’opposition menée par Antoine Maurice décroche 16 sièges.

Les 66 sièges restants se répartissent entre les 36 autres communes de la métropole, en fonction de leur poids démographique. Colomiers en obtient huit, Tournefeuille et Blagnac cinq, Cugnaux quatre, et Balma trois. Dix communes se voient attribuer deux sièges et les 21 dernières, un seul.                 

Selon notre décompte, la droite ne cumule que 64 sièges sur 133 (elle en avait 68 lors du dernier mandat). Le maire LR de Toulouse n’a donc pas la majorité sur le papier. Pourtant, il devrait être le seul candidat à la présidence. Il peut toujours compter, dans son groupe . . .

Plus que jamais, votre ville a besoin d'un média indépendant.

Abonnez-vous dès 5€ par mois

ou lisez nos derniers articles librement pendant 24h