Castres‐Toulouse : une autoroute conduite à marche forcée, mais « rien n’est définitif »

Dossier lacunaire, chiffres tronqués, arguments d’autorité, référentiel archaïque : le vieux projet d’autoroute A69 dans le sud du Tarn avance en dépit des engagements environnementaux du gouvernement et de la sécheresse qui vient. Mais le ministère des Transports est en train de réexaminer le projet, selon les informations de notre partenaire Mediapart.

2023-fevrier-extinction-rebellion-toulouse-castres-A69-Alain-pitton
Banderoles déployées par des militants sur le bâtiment du groupe Pierre-Fabre, à Lavaur (Tarn), dont le fondateur aurait été à l'origine du projet de l'A69. / Crédit photo Alain Pitton

Pour une fois, le ministère de l’Intérieur a placé une lutte écologiste sous le feu des projecteurs. Depuis que Gérald Darmanin a déclaré devant la commission des lois de l’Assemblée nationale qu’une ZAD pourrait voir le jour contre le projet d’autoroute Toulouse‐Castres (entre la Haute‐Garonne et le Tarn), le vieux projet routier a pris l’allure d’une cause nationale.

Les 22 et 23 avril, un rassemblement doit réunir les opposant·es à l’A69, à l’appel de La voie est libre, un collectif local, d’Extinction Rebellion Toulouse, du syndicat agricole Confédération paysanne et des Soulèvements de la terre. La menace de dissolution planant sur ce mouvement attise les soutiens militants et la méfiance des forces de l’ordre. Derrière cette agitation médiatique s’annonce l’un des pires projets du moment, en France, pour les milieux vivants.

https://www.mediacites.fr/breve/toulouse/2023/02/20/extinction-rebellion-deploie-ses-banderoles-anti-autoroute-toulouse-castres-chez-pierre-fabre/

Cinquante‐quatre kilomètres de route, en deux fois deux voies, dont 44 km de voirie neuve, doivent être construites au cœur d’un paysage de champs, de vignes, de fermes, de prairies, de vergers, de parcs et de haies. Au total, ce sont 366 hectares – l’équivalent de 500 terrains de foot – qui doivent être artificialisés. Concrètement, ils vont perdre leur fonction naturelle de sols vivants.

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 9 minutes

Favorite

Par Jade Lindgaard (Mediapart)