Des golfs verts en été : un loisir au défi du changement climatique

[Série 3/4] Alors que la pluie se fait rare, la consommation d’eau des golfs suscite la polémique. Ceux de la métropole lilloise utilisent l’équivalent de la consommation annuelle des habitants de Deûlémont. Bien conscients de souffrir d’une mauvaise réputation, les exploitants assurent qu’ils font le maximum.

2023-07-golf1
Sur les « practices » du golf de Bondues. Photo : Brianne Cousin / Mediacités.

Il est près de 9 heures du matin et la commune de Bondues est très calme. Bien loin du brouhaha de la ville de Lille et des employés qui klaxonnent, on n’entend que quelques chiens et le bruit des tondeuses à gazon. Les maisons en brique rouge laissent peu à peu place aux résidences blanches du domaine de la Vigne, symboliquement séparées du reste de la ville par une large haie. Les rues – qui ne portent pas de nom, mais un numéro – ceinturent un immense golf de 120 hectares.

Créées dans les années 1950 par le promoteur immobilier Albert Prouvost, les 700 maisons du domaine de la Vigne devaient initialement loger les employés des usines de textile. Elles accueillent aujourd’hui les habitants les plus aisés de la métropole européenne de Lille (MEL). Avec un revenu médian dépassant les 33 000 euros annuels, le niveau de vie des ménages de la ville de Bondues se situe en effet bien au‐dessus de la médiane nationale, évaluée à 22 040 euros.

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 6 minutes

Favorite

Par Brianne Cousin