Petits secrets et grandes ambitions du micro-parti de Xavier Bertrand

Le président des Hauts-de-France a longtemps laissé dans l'ombre La Manufacture, le micro-parti qui a joué un rôle important dans sa victoire aux régionales. Mais la donne a changé depuis qu'il lui a assigné une vocation nationale. Mediacités vous en dévoile les coulisses.

Bertrand 2
Xavier Bertrand en campagne électorale pour les élections régionales de 2015, financées à plus de 20% par son micro-parti, La Manufacture. Credit: Sarah Alcalay/SIPA

En annonçant le 11 décembre, sur le plateau de France 2, qu'il quitte les Républicains à la suite de l'élection de Laurent Wauquiez comme président, Xavier Bertrand se montre catégorique : « Je n'ai pas l'intention de rejoindre ou de créer un parti politique. Mon parti, c'est la région. » Tout le monde croit alors comprendre qu’il met entre parenthèses ses ambitions nationales pour se concentrer sur son mandat de président des Hauts-de-France. L’affirmation mérite un gros bémol. Xavier Bertrand n’a en effet pas besoin de créer un parti puisqu'il dispose depuis plus de six ans d’une association, La Manufacture, reconnue comme parti politique par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) en 2013.

Quoique méconnue du grand public, cette structure connaît, depuis la fin de l’année dernière, un développement accéléré qui la porte bien au-delà des frontières des Hauts-de-France. De quoi justifier le coup de projecteur de Mediacités.

A sa création, fin 2011, à Saint-Quentin, La Manufacture se présente comme une simple « boîte à idées », censée aider Xavier Bertrand à « faire vivre et grandir ses idées pour bâtir la France de demain », selon le site internet de l . . .

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 7 minutes

Par Pierre Januel