Hauts-de-France : ces rivalités qui ne facilitent pas la grande alliance de la gauche

Après un spectaculaire accord politique pour les élections régionales, les partis de la coalition de gauche doivent assumer les contradictions d’une rivalité politique persistante lors des départementales. Pas facile, en particulier pour les insoumis nordistes et les écologistes lillois.

Aubry_Delli_27mai
Karima Delli en campagne pour les élections régionales avec Martine Aubry le 27 mai 2021 à Lille. Photo : Benjamin Mathieu/France Info

Ce dimanche 22 mai, Karima Delli déambule dans les allées réchauffées par la foule du marché de Wazemmes, à Lille. Elle se fraye un chemin, encadrée de deux poids-lourds locaux du Parti socialiste. À sa droite, le sénateur Patrick Kanner ; à sa gauche, Martine Aubry. La maire de Lille serre deux paquets de tracts sous un bras.

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Les journalistes de Mediacités vous proposent chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs. En vous inscrivant aujourd’hui, vous pourrez :

  • Accéder aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrir un média 100% indépendant et sans aucune publicité

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers.


Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 6 minutes

Par Sheerazad Chekaik-Chaila