Compte validé ! Avec une très légère « reformation ». Comprendre : un retrait de 789 euros pour une dépense jugée non-conforme aux règles de remboursement public. Ce 16 novembre 2020, la Commission nationale des comptes de campagne des financements politiques (CNCCFP) approuve les comptes déposés par Guillaume Delbar pour sa campagne victorieuse de juin 2020. Le candidat a présenté 85 124 euros de dépenses réalisées « à 100 % par apport personnel ». Son mandataire financier recevra en retour 84 245 euros de l’Etat. Cela « tombe » bien ! Car à Roubaix, le plafond maximum autorisé du remboursement public s’élève à 88 879 euros. L’équipe a calculé au plus juste afin d’être entièrement couverte.

En août, profitez de 15 jours pour lire cet article et tous les autres !