Ce jeudi 7 octobre au matin, de nombreux Roubaisiens se sont rendus à la 8e chambre du tribunal correctionnel de Lille pour un rendez-vous hors-norme. À la barre, seize accusés parmi lesquels le maire de Roubaix Guillaume Delbar, son premier adjoint Max-André Pick (par ailleurs 2e vice-président aux Finances du conseil départemental), l’adjointe et conseillère départementale Karima Zouggagh et plusieurs membres de leurs familles ou amis. Les chefs d’inculpation sont graves : escroquerie en bande organisée entre 2015 et 2020 et abus de confiance. Au total, les sommes litigieuses représentent un peu plus de 200 000 euros sur l’ensemble de cette période.

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois